Santé

Cancer du sein : les facteurs comportementaux en question

Le cander du sein favorisé par des facteurs comportementaux

La moitié des cancers du sein seraient attribuables à différents facteurs comportementaux tels que la consommation d’alcool, le tabagisme, l’alimentation déséquilibrée et le surpoids, selon une étude menée auprès de 67 634 femmes de la cohorte française E3N et publiée dans l’International Journal of Cancer.

Une étude menée par des chercheurs de l’équipe Inserm « Générations et Santé » auprès de 67 634 Françaises âgées de 42 à 72 ans montre qu’il existe des facteurs de risque du cancer du sein sur lesquels il est possible d’agir.

Ils ont évalué le nombre de cancers du sein, diagnostiqués avant et après la ménopause, qui seraient attribuables aux facteurs de risque comportementaux. Parmi les 67 634 femmes de la cohorte française E3N qui ont été suivi pendant quinze ans, 3138 ont été diagnostiquées avec un cancer du sein après la ménopause contre 497 avant la ménopause.

Selon cette étude, favoriser une alimentation saine, l’exercice physique et la lutte contre le surpoids, la consommation d’alcool (plus d’un verre par jour), le sous-poids à la puberté et le surpoids à l’âge adulte pourraient avoir un impact et réduire l’incidence du cancer du sein à long terme.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

L'essentiel de l'info.

Copyright © Topactu.net

To Top